Créer un PIMMS dans le quartier Belleville: la mairie fini par satisfaire la demande de nos élus…

Après l’avoir refusé au conseil d’arrondissement, la mairie a fini par créer le PIMMS réclamé par nos élus dès 2015. Le travail de nos élus paie, même s’il n’est pas toujours reconnu!

Suite à la décision du gouvernement de diviser par deux le périmètre du quartier Fontaine-au-Roi bénéficiant des aides publiques destinées aux quartiers en difficulté, l’UMP a proposé au Conseil du 4 mars  la création d’un PIMMS (Point Information Médiation Multi Services) à Belleville pour soutenir les habitants dans leurs démarches administratives.

Le quartier de Belleville compte une part importante de population fragile, les problèmes de vétusté de logements ou les questions de sécurité n’y faisant qu’aggraver les difficultés économiques des familles : un adulte sur quatre n’y a pas de diplôme et un tiers travaille à temps partiel.

L’implication de l’Etat dans la lutte pour y réduire les pauvretés y est drastiquement  diminuée suite à la décision du gouvernement socialiste de diviser par deux la surface du quartier de Belleville (Fontaine-au-Roi) placé dans le dispositif « Politique de Ville », sortant ainsi près de 10% de la population de l’arrondissement de ce dispositif important de cohésion sociale, et ce malgré le vœu voté par le groupe d’Union de la droite et du centre du 11ème en mai dernier pour maintenir le périmètre actuel.

Cette décision a pour effet de fragiliser le tissu d’entraide locale, notamment associatif, alors que c’est lui qui permet d’agir au plus près des populations pour en atténuer les difficultés quotidiennes, pour créer ces liens culturels qui permettent aux communautés de vivre ensemble, ou encore aux jeunes de s’insérer dans un parcours professionnel durable.

Le PIMMS est une structure parfaitement adaptée pour répondre aux besoins élémentaires de la partie la plus fragile de la population. En effet, ces Points Information Médiation Multi Services offrent un accueil gratuit et sans rendez-vous pour :

– se faire expliquer et rédiger les différents courriers administratifs,

– être aidés pour accéder aux tarifs sociaux de l’énergie si la situation s’y prête,

– se faire orienter vers les interlocuteurs appropriés : travailleur social, juriste, association…

– prendre des conseils pour diminuer sa facture d’énergie ou d’eau ou pour utiliser en toute sécurité son installation de gaz naturel.

Le 11ème arrondissement ne possède pas de PIMMS et ceux des arrondissements adjacents sont très éloignés car situés dans le sud du 20ème arrondissement ou le nord du 19ème arrondissement.

Sur proposition de Jacques Lefort, rapporteur, les élus du groupe d’Union de la droite et du centre, ont émis le vœu que soit implanté un PIMMS dans le quartier Belleville.