«Jamais seul dans mon quartier !» pour lutter contre l’isolement des personnes âgées dans le 11ème

La solitude des seniors est un fléau de notre époque et l’isolement des personnes âgées peut avoir des effets catastrophiques lorsqu’il est doublé d’un été très chaud.

Il est essentiel de favoriser l’entre-aide entre générations, car elle favorise l’échange d’expérience et le changement de regard entre nos grands aînés et ceux qui sont plus jeunes.

Les initiatives des associations humanitaires sont nombreuses – certaines ayant même leur siège national dans notre arrondissement –, et il convient de les déployer à grande échelle grâce aux moyens des pouvoirs publics.

L’été approchant, et le service civique ayant obtenu un second souffle depuis les attentats de janvier, il est important de saisir cette opportunité pour anticiper dès maintenant l’isolement des personnes âgées dans nos quartiers cet été.

A une époque où les difficultés économiques peuvent pousser à un individualisme croissant, où les liens familiaux sont fragilisés, les pouvoirs publics doivent agir de façon volontaire et pragmatique pour redonner des couleurs à la « fraternité » inscrite au fronton de notre République.

Une action de la mairie dans ce sens doit s’inscrire en cohérence avec les obligations qui incombent par ailleurs aux acteurs locaux (établissement toute l’année par les services sanitaires et sociaux d’un registre des personnes âgées handicapées et isolées en vue des « plans canicule », préparation des « plans bleus » dans les établissements accueillant des personnes âgées ou handicapées dès le niveau 3 de l’alerte canicule, …).

Sur proposition de monsieur Jacques Lefort, rapporteur, les élus du groupe d’Union de la droite et du centre, ont émis les propositions suivantes :

– que la mairie du 11ème arrondissement lance un grand plan « Jamais seul dans mon quartier !»,

– pour cela que la mairie du 11ème arrondissement :

– recense toutes les initiatives, associatives notamment, permettant la lutte contre l’isolement des personnes âgées,

– recense les associations ayant des bénévoles à mettre à disposition cet été, au moment où les activités type entre-aide scolaire se ralentissent par exemple,

– lance un appel large au service civique dans l’arrondissement et établisse un partenariat avec les instances chargées de la gestion des jeunes en service civique, de sorte à ce que ces jeunes soient affectés en priorité à des actions touchant l’arrondissement (résolvant ainsi leurs questions de logement),

– organise, ou confie à un tiers, la mise en relation des bonnes volontés avec les personnes âgées,

– organise fin juillet et fin août deux grands moments conviviaux « tous ensemble dans notre quartier » réunissant l’ensemble des parties prenantes.