Lutte contre la radicalisation dans le 11ème arrondissement

Le 11ème arrondissement a été particulièrement touché par les attaques de terroristes islamistes, restera pour toujours bouleversé par l’attentat barbare du 7 janvier 2015 commis contre les personnes qui travaillaient au journal « Charlie Hebdo » et par les attentats multiples du 13 novembre 2015, qui ont coûté de nombreuses vies humaines, détruit bien des familles, sans oublier l’enlèvement d’Ilan Halimi qui travaillait Boulevard Voltaire, assassiné par un antisémite barbare pour la seule raison qu’il était Juif.

La rue Jean-Pierre Timbaud compte de plus en plus de librairies islamiques dont il semblerait que certaines diffusent des ouvrages salafistes, de la même façon que certains commerces encouragent ouvertement le port du voile, y compris en vendant des poupées recouvertes d’un voile, ainsi que l’a montré un livre récemment paru suivi d’un reportage de Canal+ (Petit Journal).

Monsieur Manuel Valls a décidé récemment un plan de déradicalisation.

L’attentat commis aux Etats-Unis à Orlando dans un club « LGBTQ » dans la nuit du 11 au 12 juin, montre que la menace est toujours présente et qu’elle concerne tous les lieux symboliques de la liberté de choisir sa sexualité et son mode de vie et de culture, indépendamment de toute prescription religieuse.

De nombreuses associations œuvrent depuis des années dans notre arrondissement dans les domaines interculturels et interreligieux pour favoriser le dialogue et la reconnaissance mutuelle des diverses communautés de nos quartiers, et ces associations entretiennent ainsi des liens éclairés pour lutter contre toute forme de xénophobie.

Il est important que notre conseil d’arrondissement débatte sereinement de ces questions dans un esprit de consensus.

Sur proposition de Monsieur Eric Garandeau, les élus du groupe d’Union de la droite et du centre ont posé au Maire du 11ème  les questions suivantes :

  • Quel diagnostic la mairie du 11ème arrondissement porte-t-elle sur l’évolution de la menace islamiste dans l’arrondissement ? Quelle mesure a-t-elle prise ou encouragé les pouvoirs publics à prendre depuis janvier 2015, pour éviter que de nouveaux attentats soient commis sur son territoire ?
  • Quelles mesures ont été concrètement prises ou seront concrètement prises pour renforcer la sécurité de toutes les écoles de l’arrondissement ? Quelles mesures ont-été prises ou seront prises pour assurer la sécurité des lieux d’éducation et de culture, des lieux festifs?
  • Comment la mairie du 11ème arrondissement compte-t-elle lutter contre une potentielle propagande islamiste pratiquée dans une partie de la rue Jean-Pierre Timbaud ? Quelles mesures concrètes entend-elle prendre pour contraindre ces commerces à cesser certains excès de prosélytisme religieux à travers les objets exposés y compris sur la voie publique et à travers les vitrines ?
  • Quelles mesures concrètes la municipalité entend-elle prendre pour mieux diffuser les valeurs de la République, notamment le respect de la laïcité et l’égalité des droits entre les hommes et les femmes, dans tous les lieux publics – commerces, cafés, écoles, lieux de vie associatifs, etc. ?