Pistes cyclables du boulevard Voltaire : nous demandons la prise en compte des avis des habitants du 11e

Etant donné qu’il s’agit de l’artère majeure de notre arrondissement, le projet de pistes cyclables sur la longueur du boulevard Voltaire touche plusieurs catégories d’usagers : riverains, commerçants, livreurs, piétons, véhicules d’urgence…Et pourtant, seulement deux réunions publiques ont été organisées par la Mairie en amont des travaux ! Depuis le début des travaux, nous avons eu des nuisances: pollution, problèmes relatif à la sécurité, embouteillages… qui attestent des incohérences dans la gestion du projet par la Mairie. Afin de ne plus subir ces désagréments, nous avons exigé que la Mairie anticipe correctement la seconde phase des travaux sur le tronçon Voltaire-Nation en prenant en compte les avis des habitants, qui ont manifesté par pétition leur opposition à une piste surdimensionnée. 

 

Conseil du 11ème arrondissement de Paris

Séance du mercredi 8 novembre 2017

Vœu relatif à une réalisation concertée des pistes cyclables du boulevard Voltaire sur les tronçons restant en tenant compte de l’inquiétude très forte des habitants et commerçants

 

Le Conseil du 11ème arrondissement,

Considérant le projet de pistes cyclables sur toute la longueur du boulevard Voltaire, dont la construction a commencé cet été entre la place de la République et la rue Oberkampf,

Considérant que ces premiers travaux soulèvent un certain nombre d’interrogations :

  • en matière d’aménagement final :
    • les places de livraison semblent beaucoup plus réduites que prévues. Par exemple entre la place de la République et la rue Amelot il n’y a plus qu’un seul emplacement de livraison alors que les plans en faisaient apparaitre deux. Par ailleurs il existe des zones sans marquage au sol alors qu’elles pourraient utilement permettre des stationnements. Enfin il a été constaté l’absence totale de souplesse des agents, verbalisant des personnes garées sur leur propre trottoir bateau le temps d’un chargement (!), ou enlevant les voitures des commerçants sans ménagement et à plusieurs reprises sur les places de livraison ;
    • les arrêts de bus des deux voies ont été laissés face à face, ce qui inévitablement conduira à bloquer totalement le boulevard en cas d’arrêt simultané, cela même si tous les feux alentours sont au vert ;
    • certaines pointes d’îlots de traversée piétonne sont trop longues et ne sont pas surmontées du plot blanc stipulé sur les plans pour indiquer leur présence (au croisement avec la rue Jean-Pierre Timbaud par exemple), d’où de nombreuses collisions constatées de véhicules au moment de tourner ;
  • en matière de phase travaux :
    • la poussière du chantier est mal maîtrisée, pouvant gêner les commerçants ;
    • les reports de travaux ne sont pas annoncés à tous les commerçants ;
    • les barrières de chantier sont installées parfois trop en amont, privant de terrasse le restaurant mitoyen sur des durées qui auraient pu être raccourcies ;
    • les riverains et commerçants n’ont pas de contact chantier ou mairie à appeler en cas de besoin d’information, et le site paris.fr/chantiers ne donne qu’une information générale ;

Considérant que nombre de ces difficultés avaient été annoncées par les élus les Républicains en conseil d’arrondissement, notamment à l’occasion de leurs deux propositions alternatives :

  • le « vœu relatif à une construction de pistes cyclables le long du boulevard Voltaire respectueuse du cadre de vie, du développement économique et des deniers publics» défendu au conseil du 3 mai 2016, proposant de créer une piste large d’un seul côté, et d’associer véritablement les usagers au projet,
  • le « vœu relatif à une révision du projet de pistes cyclables du boulevard Voltaire» débattu au conseil du 20 juin 2017, demandant à la mairie de revenir sur son projet après le constat qu’après un an d’études et de « concertation » les plans finaux n’avaient tenu compte d’aucun des avis de la population ou des élus,

Considérant que le projet actuel est toujours porteur de préjudices réels pour nos quartiers :

  • des nuisances évidentes pour les habitants en matière de pollution sonore et olfactive du fait des embouteillages, mais aussi en termes de sécurité:
    • véhicules d’urgence gênés pour remonter rapidement le boulevard.
    • traversée du boulevard, en trois fois, accidentogène pour enfants et personnes âgées,
    • motos qui prendront des risques pour doubler sur les voies centrales resserrées,
  • des risques économiques forts pour les commerçants déjà fragilisés par les manifestations à répétition, par la rénovation très dommageable de la place de la République, ainsi que par la désaffection relative de certains quartiers du XIe suite aux attentats de 2015,

Considérant la pétition lancée mi mai sur www.agirparisest.fr et chez les commerçants, qui a rassemblé durant l’été plus de 1700 signatures de riverains et commerçants, qui sont remises ce jour au conseil d’arrondissement,

Considérant que cette quantité importante et rapide de signatures est la preuve de l’inquiétude légitime et persistante des habitants vis-à-vis de ce projet,

Considérant que ces craintes sont amplifiées par la recrudescence des embouteillages depuis la rentrée, non seulement du fait des travaux de pistes cyclables en cours, mais aussi du fait d’une approche dogmatique consistant à rétrécir de façon outrancière les grands axes, ce dont même le Préfet de police s’est inquiété, alors qu’il serait plus logique de favoriser la circulation des vélos sur les axes secondaires qui peuvent plus facilement supporter une baisse de la circulation automobile,

Considérant que la consultation des usagers a été particulièrement manquée sur le premier tronçon, se bornant à une réunion publique le 18 avril 2017 imposant des plans sans permettre d’en discuter les détails, et à une réunion de commerçants mal organisée le 7 juin, où ceux-ci ont fait connaitre leur courroux après avoir découvert à un mois des travaux qu’ils allaient devoir subir ce projet,

 

Sur proposition de Jacques Lefort, rapporteur, et des élus Les Républicains, émet le vœu :

  • que la Mairie anticipe correctement la seconde phase des études portant sur le tronçon Voltaire-Nation en consultant suffisamment en amont les commerçants et riverains, notamment au regard de l’expérience acquise sur le premier tronçon République-Nation,
  • que la Mairie prenne acte de l’opposition évidente des habitants de l’arrondissement et des commerçants du boulevard à ce projet surdimensionné, inquiétude manifestée par les 1700 signatures de la pétition rassemblées en quelques semaines cet été et remise au maire lors du présent conseil,
  • que la Mairie revoie de ce fait les plans des tronçons restant à construire en considérant avec intérêt l’opportunité de ne réaliser la piste que sur un seul côté du boulevard, afin de privilégier un projet simple, beau et moitié moins coûteux.

 

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s