Non aux concerts du rappeur Médine au Bataclan!

Pour le respect de la mémoire des victimes du Bataclan, les concerts du rappeur Médine au Bataclan, adepte des déclarations fondamentalistes provocatrices, sont inacceptables. Nous avons demandé à la Mairie d’intervenir auprès des dirigeants du Bataclan pour les annuler. Oui à la liberté de création artistique, non au fondamentalisme religieux et à l’insulte faîte à ses victimes!

 

Conseil du 11ème arrondissement de Paris

Séance du lundi 18 juin 2018

Vœu relatif à l’annulation des concerts du rappeur Médine au Bataclan

 

Le Conseil du 11ème arrondissement,

Considérant les deux concerts, programmés en octobre 2018 au Bataclan, du rappeur havrais Médine qui avait suscité une polémique en janvier 2015 en publiant un album intitulé « Don’t Laïk » où il déclarait notamment une semaine avant les attentats de Charlie Hebdo : « Crucifions les laïcards comme à Golgotha » ;

Considérant que l’artiste s’est présenté depuis comme un caricaturiste des fondamentalismes, mais qu’à force de flirter, par provocation peut-être, avec la ligne de la subversivité, il entretient toujours la confusion ;

Considérant que le Bataclan a été le théâtre d’un drame indicible coutant la vie à 90 personnes victimes de la barbarie islamiste et provocant des dizaines de blessés physiques et psychologiques ;

Considérant que les plaies des victimes, de leurs familles et des habitants du 11ème arrondissement sont loin d’être refermées ;

Considérant que les victimes et leurs familles ont droit au plus grand respect et n’ont pas à être témoins de polémiques, quelles que soient leurs fondements, sur les lieux même du martyr de leurs enfants, parents et amis ;

Considérant que la tenue de ces deux concerts au Bataclan est susceptible de provoquer des troubles à l’ordre public ;

 

Sur proposition de Nicole Spinneweber, rapporteur, et des élus du groupe d’Union de la droite et du centre, émet le vœu :

  • que la Mairie de Paris intervienne auprès des dirigeants du Bataclan pour que la programmation de ces deux concerts soit annulée afin de respecter la mémoire des victimes et d’éviter tout trouble à l’ordre public de ce type dans le 11ème arrondissement,
  • qu’un cahier des charges de la programmation culturelle de ce type de salles soit proposé par la Mairie de Paris, dans le respect à la fois de la liberté de création et de la mémoire des victimes.

 

 

 

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s