Stop aux travaux incontrôlés dans la capitale !

Face à la prolifération des chantiers en cette fin de mandature, notamment dans les axes structurants du XIème arrondissement, nos élus se mobilisent pour une réorganisation plus rationnelle des travaux dans la capitale.

Le 25 juin, nous avons demandé en conseil d’arrondissement qu’il ne soit plus entrepris de travaux structurants d’ici la fin de la mandature, que la mairie de Paris oblige les entreprises à respecter leur planning travaux et que les services de la ville soient plus réactifs pour reboucher les trous dans les chaussées et les revêtements de trottoirs après la fin des travaux.

 

Conseil du 11ème arrondissement de Paris

Séance du mardi 25 juin 2019

Vœu relatif à une réorganisation plus rationnelle des travaux dans la capitale

 

Le Conseil du 11ème arrondissement,

Constatant que de nombreux travaux ont été entrepris simultanément en cette fin de mandature dans la capitale (70% de chantiers en plus dans la capitale l’an passé), et dans les axes structurants du 11ème tout particulièrement :

  • places de la Nation
  • place de la Bastille
  • rue du Faubourg Saint Antoine
  • boulevard Voltaire
  • rue de Montreuil

Considérant que ces travaux obstruent la ville à un degré assez inimaginable ; que de mémoire de parisien on n’a jamais connu une telle gêne au point que les bus de la RATP mettent parfois trente minutes ou plus pour faire quelques dizaines de mètres, et sont souvent obligés de demander à leurs passagers, y compris les personnes âgées, de quitter le bus au milieu du parcours, ne pouvant respecter leurs horaires ;

Considérant que ces obstructions à la circulation provoquent une tension évidente chez les habitants, et particulièrement chez les banlieusards et les professionnels (livreurs, chauffeurs de taxi, ambulanciers, services de police, pompiers, etc.) qui ont un besoin impératif de leur véhicule ; certains médecins généralistes refusant dorénavant de faire des visites à domicile ;

Considérant qu’il apparait que les entreprises réalisant ces travaux occupent souvent de larges portions de l’espace public, sans pour autant y faire travailler leurs équipes, et cela pendant de longues semaines, et qu’il convient de ce fait à la mairie d’être plus vigilante sur le bon usage des délais de chantiers, afin de les resserrer autour des strictes périodes nécessaires ;

Considérant que les revêtements de chaussées et de trottoirs restent souvent de longues semaines sans être rebouchés après la fin des travaux, mettant en danger les personnes âgées ou les non-voyants, ces opérations incombant pourtant aux services de la ville de Paris ;

Sur proposition de Jacques Lefort, rapporteur, et des élus du groupe d’Union de la droite et du centre, émet le vœu :

  • qu’il ne soit plus entrepris de travaux structurants d’ici la fin de la mandature ;
  • que la mairie de Paris oblige les entreprises à respecter leur planning travaux pour diminuer le coût de ces chantiers d’une part, et éviter que ceux-ci ne perturbent la circulation et les habitants de l’arrondissement d’autre part ;
  • que les services de la ville soient plus réactifs pour reboucher les trous dans les chaussées et les revêtements de trottoirs après la fin des travaux comme cela s’est toujours fait à Paris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s