Un an après l’ouverture du jardin Truillot 24h/24 : vos élu(e)s demandent un bilan de son action à la Mairie !

Malgré le fait qu’à son ouverture en juillet 2018, le jardin Truillot a fait de nombreux heureux, ce nouvel espace vert tant attendu de notre arrondissement est loin de faire l’unanimité. En commençant par sa conception écologique (manque d’ombrage naturel et de protection contre les vents ; mortalité des arbustes ; pelouses dégradées ; problèmes d’étanchéité). Jusqu’aux nuisances nocturnes subies au quotidien par les riverains. Il est temps de réagir ! Nous avons demandé que la Mairie mène un bilan sérieux avec les habitants et les associations du quartier et qu’un vigile soit présent au jardin de 23h à 7h !

 

 

 

Conseil du 11ème arrondissement de Paris

Séance du jeudi 19 septembre 2019

 

 

Vœu visant à

évaluer et améliorer la qualité écologique

et la satisfaction des usagers et riverains du jardin Truillot

après une année d’ouverture

 

 

 

Le Conseil du 11ème arrondissement,

 

Considérant que la création du jardin Truillot répond à une attente particulièrement justifiée de la part des habitants du 11ème arrondissement qui manquent cruellement d’espaces verts : avec 0,6m² d’espace vert par habitant, le 11ème est très largement en dessous des normes préconisées par l’Organisation Mondiale de la Santé ;

 

Considérant la fréquentation très élevée de ce jardin qui démontre à quel point il répond à une attente des habitants ;

 

Considérant que la mairie du 11e a choisi délibérément de privilégier la perspective entre l’église Saint Ambroise et le boulevard Richard Lenoir en créant un large axe de circulation entre le boulevard voltaire et le boulevard Richard Lenoir ;

 

Considérant que ce choix s’est traduit par la plantation des arbres exclusivement sur les cotés du jardin, laissant l’espace central, dont notamment la pelouse coté boulevard Voltaire sans aucun ombrage naturel l’été et ne créant aucune protection contre les vents d’ouest ;

 

Considérant que le jardin enclavé au milieu des immeubles constitue une véritable caisse de résonnance pour tous les bruits diurnes et nocturnes ;

 

Considérant que la plantation tardive dans la saison des jeunes arbres s’est traduite par un taux important de mortalité des arbustes ;

 

Considérant la mise à disposition au public très rapide de la pelouse à peine enracinée et sans période de repos qui a abouti à un espace particulièrement dégradé dès la première année ;

 

Considérant les problèmes d’étanchéité apparus dès les premières pluies rendant les allées ensablées impraticables lors des journées de mauvais temps, et les autres allées très dangereuses à cause des pavés disjoints ;

 

Considérant que cette conception du jardin n’a pas permis de créer l’ilot de fraicheur attendu d’un espace de verdure, bien au contraire des températures de 50°C ayant été relevées en juillet du fait de l’absence de pelouses de qualité et d’ombrages ;

 

Considérant que la réponse de la mairie aux graves difficultés de vie imposées aux riverains par l’ouverture nocturne du jardin n’est que très partiellement satisfaisante, du fait de la non prise en compte des propositions faites par les élus les Républicains lors des conseils d’octobre 2018 et juin 2019 de fermer le jardin la nuit. En effet, la mobilisation par la mairie d’un vigile en permanence entre 1 heure et 5 heure du matin seulement permet d’offrir 4 heures de sommeil au quotidien en semaine, ce qui peut être gravement nuisible à la santé des riverains ;

 

Considérant enfin que les excavations réalisées au niveau de l’ancien « hôtel à la bouteille » coté rue Moufle et boulevard Richard Lenoir inquiètent les riverains faute d’information sur la finalité de ces travaux ;

 

Sur proposition de Nicole Spinneweber, rapporteur,

et des élus du groupe d’Union de la droite et du centre,

 

émet le vœu :

 

 

    • Qu’une évaluation des conséquences des choix urbanistiques, environnementaux et des usages soit poursuivie avec le conseil de quartier et associations impliquées, mais aussi avec les usagers et les riverains du jardin,
    • Qu’un compte rendu de cette évaluation et des préconisations éventuelles soit communiqué aux élus et aux parties prenantes,
  • Que les créneaux de présence du vigile soient étendus de 23h à 7h afin de limiter les nuisances que les riverains subissent au quotidien au détriment de leur santé, et afin de permettre à la végétation et à la biodiversité de disposer d’un minimum de temps de calme et de limitation de l’ambiance lumineuse,

 

  •  
  • Qu’une information précise soit donnée sur la nature des travaux en cours côté Richard Lenoir, en vue vraisemblablement de la création d’une zone humide à proximité de la crèche, dont le principe a fait l’objet d’une délibération en 2015, sachant que la situation climatique a largement évoluée ces dernières années avec, notamment, l’invasion de moustiques tigre sur l’ensemble du territoire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s