Rendez-nous nos trottoirs!

Chantiers interminables, nids de poules, trottinettes féroces, terrasses envahissantes…les trottoirs du XIème arrondissement sont un parcours du combattant pour les malheureux piétons parisiens. Les élus de la droite et du centre alertent le maire sur les nuisances, voire même les dangers, que subissent quotidiennement nos concitoyens piétons et émettent le vœu que les trottoirs redeviennent des lieux de passage apaisés et dédiés à la marche à pieds.

 

 

Conseil du 11ème arrondissement de Paris

Séance du lundi 25 novembre 2019

 

 

Vœu relatif à la reconquête des trottoirs du 11ème par le piéton parisien

 

Le Conseil du 11ème arrondissement,

Considérant les contraintes qui pèsent sur le piéton parisien, condamné à trébucher sur des trous mal rebouchés, à louvoyer entre des chaises de bistrot envahissantes, à esquiver des trottinettes féroces et véloces ;

Considérant que ces obstacles permanents sont un frein à la flânerie qui a de tout temps fait le charme de Paris : les familles et leurs poussettes, mais aussi les personnes âgées et leur canne, ne se sentent plus accueillies au sein d’un espace public que la mairie se targue d’avoir reconquis sur la voiture, mais finalement sans le rendre aux piétons ;

Considérant que les élus les Républicains du 11ème arrondissement ont déjà formulé des propositions concrètes pour certaines de ces nuisances :

  • le 25 juin 2019 pour les chantiers mal coordonnés et les trous dans les chaussées : reprendre en main par les services de la ville la remise en état des trottoirs après travaux, de façon à ce qu’elle soit faite rapidement, complètement et proprement ;
  • le 3 juin 2019 pour la limitation des trottinettes électriques sur les trottoirs : sensibilisation à la bonne conduite, verbalisation, géolocalisation et limitation de stationnement ;

Considérant le nombre grandissant d’occupation des trottoirs par les clients des restaurants pose à la fois un problème de circulation des piétons, souvent contraints de descendre sur la chaussée, et de nuisances sonores pour les riverains ;

Considérant malgré les 14 propositions formulées par les élus les Républicains du 11ème le 30 novembre 2015 pour lutter contre ces nuisances dans le quartier festif d’Oberkampf, le problème reste inchangé ;

Considérant qu’il semble même s’étendre, par exemple un karaoké rue de la Folie Regnault, un restaurant qui privatise le trottoir rue Popincourt (avec des plots « pour protéger ses clients » !), et même les magasins de réparation de téléphones se mettent à déborder sur la rue Voltaire… ;

Sur proposition de Jacques Lefort, rapporteur,

et des élus du groupe d’Union de la droite et du centre,

 émet le vœu :

  • Que le maire du 11ème prenne conscience de la nécessité de redonner au piéton parisien l’usage de sa ville, et re-transformant les trottoirs en lieux de passage ;
  • Que les attroupements sur les trottoirs et autres débordements de terrasse fassent l’objet d’une vigilance et d’une réactivité accrue des agents de la ville de Paris (les 3500 agents de la « DPSP »), avec verbalisation accrue au besoin, afin que plus aucun habitant du 11ème n’ait à descendre sur la route pour finir son trajet ;
  • Qu’une campagne de grande ampleur de finalisation des trottoirs soit menée avec des équipes de la ville pour permettre à nos rues de retrouver leur planéité idéale et leur esthétique digne de la capitale de la France.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s